5 sens

Publié le par Movaniel




Vacances.
3 journées consacrées à la sensualité, entre caresses et expériences culinaires.


De jolis résultats gastronomiques dont mon éternel hoummous de carottes aux lentilles corail et ail grillé (dont je me lasse pas).
Avant-hier j'ai fait une "Soupe glacée mangue coco au chocolat blanc". Un régal.
J"ai goûté les Klops végétariens de S, une voisine. Ca ressemble à des boulettes ou plus simplement à des galettes de légumes. Je me suis cassé le ventre. J'avais déjà mangé une heure avant, et j'arrivais plus à m'arrêter !
Et aussi le délicieux velouté de betteraves de L, une autre voisine.
Avec L je fais depuis plus d'un mois un concours de cadeaux au chocolat presque tous les week-ends.
Sans rapport avec la bouffe évidemment... on se fait aussi des sessions cuisine et dégustation improvisées ensemble. Elle est taureau et moi aussi. Il paraît que les taureaux sont super gourmands. Quand on commence à manger on peut plus s'arrêter. Mais l'astrologie, bien sûr, c'est des conneries.


Hier après-midi : "Véritable double fondant au chocolat".
C'est toujours moi qui cuisinais, je précise. Laisser reposer 5h au frigo. Entre temps j'avais normalement le temps de digérer le gateau que L avait fait. Sauf qu'il y a eu un coloc qui est rentré avec un nouveau gateau ! Aaaaaaaaaahhhhhhhhhhhhh !!!
Bon, il me restait des blancs d'oeufs qui n'avaient servi à rien. Je les ai rallongés de 2 vrais oeufs et j'en ai fait une omelette aux échalottes, herbes de Provence, épices et crème d'amande. L a adoré.
Autant j'ai pas vraiment aimé le film "La grande bouffe", autant si je meurs ce sera comme dans ce foutu film.
Enfin, les colocs, voisins et voisines sont content-e-s, alors...


Une avalanche de lettres ces 2 dernières semaines. Reçues, mais écrites aussi (je crois que j'en suis à 22 en 15 jours). Mon pote R rigole en disant que c'est bien d'entretenir ses relations. Il est jaloux quand il va chercher le courrier et qu'il y en a que pour moi (il faudrait que je lui en écrive une : comme ça il sera content).
En tout cas ça change d'internet.


Toujours ces fichues allemandes avec leurs bottes et leurs fringues en cuir.
Ca me donne des frissons. Les gens qui me connaissent sauront de quoi je parle...
Bon, c'est l'hiver, mais je suis en mode "Printemps". Manger, faire l'amour, écrire des poèmes et des lettres, travailler la guitare, cuisiner, donner, semer, recevoir, cueillir.

Je libi-dîne
Tu libi-dînes
Il/elle/on libi-dîne
Nous libi-dînons
Vous libi-dînez
Ils/elles libi-dînent

Une nouveau souffle dans mon écriture et ma créativité.
A Paris j'avais écrit ma première chanson.
Ici je viens de faire mon 1er tableau et j'en suis pas mécontent.
J'avais déjà goûté au feu et à l'eau. Maintenant je savoure le sel de la terre.
Ne pas trop user ses mains en caresses. Il faut en garder pour le reste.
Merci à la nouvelle Calypso. Je me sens léger comme un papillon. 

Publié dans Nouvelles de voyage

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

tita 28/02/2009 23:24

wahoooo que du bonheur quoi bon libi-dage alors..héhé