Boring way of life...

Publié le par Movaniel

Marrant des fois de se retrouver dans un lieu paumé avec autant de gens qui s'emmerdent. Je me demande souvent comment ils font. Quand ça m'arrive j'ai tendance à fuir les autres parce que c'eux qui me saoûlent. Mais mes cohabitant-e-s d'internat, je les vois s'emmerder tou-te-s ensemble.

Il y a des rassemblements chez ma voisine anglaise qui a l'air tellement drôle quand elle est bourrée. Le hic, c'est que quand elle est à jeûn elle est aussi chiante que son ennui dans cette école.

Donc ce soir je croise quelques élèves complètement allumées et les yeux pétillants d'ivresse qui m'emmènent dans un coin avec une histoire de vodka comme carotte.

Assez tactiles les petites jeunes quand elles ont picolé. On s'est retrouvé-e-s chez ma voisine Rosbiff à boire un verre avec une poignée de petites Allemandes déchirées.

Elles parlaient anglais. Deux gars sont arrivés. Tout ce beau monde parlait anglais car avec l'Anglaise on parle anglais. Oh, je suis pas jaloux. Je trouve ça tellement snob de parler anglais avec quelqu'un qui dit que l'Allemagne ça pue. Quand elle me gonfle trop, je sors un Gurken (cornichon allemand) parce que je sais qu'elle déteste ça, je lui mets sous le nez et elle pousse des cris d'horreur.

Aucun goût cette pauvre fille...


Donc les petites sauteries chez ma voisine sont très amusantes. Elles consistent à se mettre la tête à l'envers en accéléré (les élèves doivent être au lit assez tôt) et à se prendre en photo des centaines de fois. Toujours les mêmes têtes, des poses de Lolitas aguicheuses et de la musique sans âme et beaucoup de basses. La plus jolie des élèves est assez vite allé aux toilettes pour gerber un coup (« C'que t'es belle quand t'as bu... »). Et ils en ont dit des choses sur la musique allemande ! Comme quoi c'était de la merde. Ils me font rire ces petits cons. Je me demande s'ils ont été dressés pour détester autant leur langue et leur culture...

Au final ils sont allés se coucher bourrés avec les poules et moi je me fais une petite ligne de « Kleingeldprinzessin », « Rammstein », « Funny van Dannen »  et « Sneppedalen » (en allemand).

Ils sont Allemands et elle Anglaise et ont pas mal en commun : penser que l'Allemagne c'est nul, qu'il y a que la culture anglo-saxonne qui soit cool (et à la mode, je devrais rajouter) et s'emmerder tellement dans cette école qu'ils se retrouvent pour passer des soirées toujours les mêmes pour picoler, se prendre en photos et répéter qu'on s'emmerde ici.

Ils m'amusent un moment, et quand j'en ai marre je rentre dans mes pénates où je m'ennuie moins et où je peux écouter la voix immortelle de Vissotski.

C'est « has been », ça fait longtemps qu'il est mort, mais au moins lui il fait chier personne. Et pour ceux qui trouvent ça nul, ils vous emmerde !


Leçon numéro 68 de la Méthode Assimil.

Publié dans Nouvelles de voyage

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

tita 28/02/2009 23:13

p'tiing moi je "soul" (pas à la biere hein!! en paroles) ma fille pour qu'elle aille en allemagne finir c'est etudes..ou au moins allez y vivre plus sainement un pti moment!!..j'ai tenu une taverne dans un village médieval dans le tarn il y a 10ans et j'avais une pote allemande vivant là bas avec son chéri allemand aussi ..elle donnait des cours de français et recevait des groupes (d'allemands)..toutes les semaines pendant lété ils crapaUtait dans la montagne pour grimper boire et manger chez moi..j'en garde un super souvenir!!..faut dire que j'y vendais une biere fermière pas pasteuriser et ils adorait ça..on sais fait de sacré soirée ..tu est surveillant ou educ dans un lycée??..oui oups..je vais probablement le decouvrir plus loin ..