Un jour futur (Henri Gougaud)

Publié le par Movaniel

Un jour futur



Un printemps s'est levé aux couleurs d'incendie
A chaque cri vivant des grenades répondent
Hommes de cinquante ans qu'avez-vous fait du monde
Regardez-le l'enfant qui se dresse et qui dit


Un jour futur puis des millions de jours
J'avancerai parmi des millions d'hommes
Brisant les murs de ce siècle trop lourd
Croquant l'amour comme la rouge pomme


Regardez-le l'enfant qui se dresse et qui dit
Je ne connaissais pas la beauté des colères
Je veux faire tomber ce vieux monde en poussière
L'avenir l'avenir ne sera pas maudit


Un jour futur puis des millions de jours
J'avancerai parmi des millions d'hommes
Brisant les murs de ce siècle trop lourd
Croquant l'amour comme la rouge pomme


Mon coeur est le pavé d'une rue de Paris
Désormais le bonheur me tient par les ruelles
J'invente des chansons et je les trouve belles
J'interdis d'interdire et ma tête fleurit


Un jour futur puis des millions de jours
J'avancerai parmi des millions d'hommes
Brisant les murs de ce siècle trop lourd
Croquant l'amour comme la rouge pomme


Publié dans Textes d'auteurs

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

brigitte 20/03/2009 10:21

J'entends FERRAT qui chante, à la lecture de ces paroles ! Chouette,