Adesias Ricet !

Publié le par Mako

Ricet Barrier est mort il y a quelques jours près de Clermont-Ferrand. Je viens de l'apprendre. Merde alors ! Bon, il avait quand même 78 ans.

Je repense avec émotion à quelques unes de ses chansons que j'avais découvertes il y a quelques années. Drôles, acides, clownesques, provocantes aussi parfois.

Il se définissait apparemment lui-même comme un clown. "Les comiques, les fantaisistes, les rigolos, les clowns devraient être assumés par l'Etat et les places remboursées par la Sécurité sociale, car nous sommes en quelque sorte les soupapes, les sorciers, les médecins du peuple", a-t-il lancé un jour.

Ah, mon bon Ricet, l'argent de l'Etat et la Sécurité Sociale... On nous en parle souvent, mais plus trop en termes de servir le plus grand nombre...

Salut à toi le clown ! ;-)

 

 

Quelques unes de ses chansons que j'ai trouvées sur le net :

 

 


Les vacanciers


Isabelle, v'la l'printemps
(désolé si les images sont un peu nulles... au moins on entend la chanson !)

 
Les spermatozoïdes



 
Putain de métier

Il aurait aussi prêté sa voix au personnage de Saturnin, le personnage principal d'une série pour les enfants dans les années... je dirais 70 !


Publié dans Sortie des artistes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Maedes 23/05/2011 20:58



Ça... c'est une bouffée de jeunesse que tu m'offres là, jeune ami!!!
Le temps des copains, de la fac, des soirées à la bougie, d'avant les gamins, de l'insouciance quoi...
Il est parti et personne n'en parle dans le monde des blogs....
OK il était vieux, il avait fait son temps...
la vie ça commence par des vacances.... et après on en prend pour 70 ans..... disait-il
Je l'adorais.... j'avais tous ses LP......
Un mec super que j'aimais beaucoup!!!! et je suis triste............. et touchée qu'un jeune lui rende hommage!
Bizzzzzzzzzz argentines



Mako 25/05/2011 00:35



Sympa la citation, merci ! Pour l'hommage du "jeune", il était pas plus vieux que Ferrat ;-) J'en connais beaucoup d'autres, tu sais. Mais bon, j'espère qu'ils vont pas tous mourir tout de suite
!


Des bises à toi, depuis Leipzig.