Le cancre (Prévert)

Publié le par Movaniel

Un beau texte contre l'école, contre le respect de la hiérarchie et l'acceptation de faire ce qu'on y appelle déjà "travail" qu'elle nous inculque. Ce texte, je l'ai paradoxalement appris à l'école. Les cancres auraient pu l'utiliser pour défendre leur dégoût de l'étude. Le professeur aurait pu rougir de honte, refuser de classer les élèves en leur mettant des notes ou changer de métier. Tel est peut-être le grand paradoxe de l'école républicaine : elle nous apprend à obéir en nous forçant à réciter des chants de libération. Avec le recul je me demande si je regrette pas d'avoir appris ce poème en bon élève que j'étais à l'époque. Toujours est-il que des années plus tard la critique de Prévert contre l'institution scolaire me touche profondément.


 

Le cancre

 


Il dit non avec la tête
mais il dit oui avec le coeur
il dit oui à ce qu'il aime
il dit non au professeur
il est debout
on le questionne
et tous les problèmes sont posés
soudain le fou rire le prend
et il efface tout
les chiffres et les mots
les dates et les noms
les phrases et les pièges
et malgré les menaces du maître
sous les huées des enfants prodiges
avec des craies de toutes les couleurs
sur le tableau noir du malheur
il dessine le visage du bonheur

 


Jacques Prévert, extrait de Paroles

Publié dans Textes d'auteurs

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

pasca 21/11/2008 21:28

salut, c'est la slameuse rurale. j'adore Prévert. quel talent !
fais un tour par mon blog.à bientot !